Rappelons que, l’Organisme d’autorégulation du courtage immobilier du Québec (ci-après appelé « OACIQ » n’a aucun pouvoir d’encadrement sur les inspecteurs en bâtiments du Québec ni sur leurs tarifs, de l’aveu même de l’Organisme, dans une communication qu’elle a lui-même adressée aux courtiers immobiliers, en date du 1er avril 2020.

Rappelons de surcroît que, malgré l’intérêt manifeste de l’OACIQ de se voir attribuer un tel pourvoir par le gouvernement du Québec, ce dernier a légiféré, à l’automne 2019, et il a décidé de confier ce mandat à la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).